Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les livres d'Opales

Au revoir là-haut de Pierre Lemaitre

15 Décembre 2013, 17:06pm

Publié par Opales

Au revoir là-haut de Pierre Lemaitre

4ème de couverture :

"Pour le commerce, la guerre présente beaucoup d'avantages, même après".

Sur les ruines du plus grand carnage du XXème siècle, deux rescapés des tranchées, passablement abîmés, prennent leur revanche en réalisant une escroquerie aussi spectaculaire qu'amorale. Des sentiers de la gloire à la subversion de la patrie victorieuses, ils vont découvrir que la France ne plaisante pas avec ses morts... Fresque d'une rare cruauté, remarquable par son architecture et sa puissance d'évocation, Au revoir là-haut est le grand roman de l’après-guerre de 14, de l’illusion de l'armistice, de l'Etat qui glorifie ses disparues et se débarrasse de vivants trop encombrants, de l'abomination érigée en vertu. Dans l'atmosphère crépusculaire des lendemains qui déchantent, peuplées de misérables pantins de lâches reçus en héros, Pierre Lemaitre compose la plus grande tragédie de cette génération perdue avec un talent et une maîtrise impressionnants.

 

Avis :

Alors qu'il est connu pour ses thrillers psychologiques d'une sombre puissance tel que robe de marié ou Alex (pour ne citer que ces deux-là),avec Au revoir là haut d'un tout autre registre, ce maître du polar trouve sa place dans la littérature française avec un livre puissant et criant de vérité.

 

La guerre laisse des séquelles, tant physiques qu'émotionnelles. Mais elle donne aussi des opportunités à ceux qui peuvent les saisir.

C'est l'aprés-guerre que Pierre Lemaitre a choisi pour décrire le destin d'hommes marqués par l'horreur de la guerre.

Ce livre est très bien écrit. C'est une immersion totale dans les moments forts de personnages marqués par la guerre, dans un pays en deuil.

Edouard et Albert ont survécu mais ne seront plus jamais les mêmes. Ils doivent repartir de zéro dès lors qu'ils n'ont plus leur place dans leur ancienne vie. Détruits, ils préparent leur revanche, malgrè un fatalisme palpable dans les premiers chapitres.

C'est grâce à Edouard qu'Albert est toujours en vie. En le sauvant, Edouard est défiguré et perd en plus de son visage son identité. Tout cela par la faute d'un seul homme.

 De son côté, Albert plie sous le poids de la dette qu'il a envers Edouard et qu'il ne laissera pas à son triste sort, souffrant et accro à la morphine.

Ces deux hommes qui ne se connaissaient qu'à peine vont être liés par cette sombre victoire.

Alors que les morts sont glorifiés, les deux survivants peinent à trouver leur place parmi les vivants. Albert, réservé et fragile perd sa bien-aimée et son travail de comptable, tandis qu'Edouard, artiste dans l'âme, tire un trait sur son ancienne vie et veut se créer une nouvelle identité.

La soif de revanche sur cette France qui les met à l'écart les pousse à mettre en oeuvre une escroquerie de vaste envergure légitimée par l'ampleur de la commémoration des soldats morts.

Les personnages sont étudiés, présents et auhentiques et chaque personne qui entoure Edouard et Albert va jouer un rôle dans cette vaste supercherie.

 

Henri Aulnay-Pradelle

Dès les premières pages cet homme, est dépeint comme une personne, arriviste antipathique, sans scrupule et assoiffé de puissance. Ancien lieutenant, après la guerre il s'empare rapidement du projets de construction des cimetières pour honorer la mémoire des soldats morts au combat.

Il n'hésitera pas à bafouer la mémoire des morts et continuera d'hanter la mémoire d'Edouard et Albert.

Péricourt

S'il n'a jamais accepté son fils de son vivant, sa mort devient une obsession. Le destin de cet homme se retrouve au cœur du projet d'Edouard et Albert. Il cherche en vain l'apaisement au point d'en être aveuglé.

Joseph Merlin

Ce personnage passerait presque inaperçu lorsqu'il intervient pour la première fois dans le roman. Il a pour mission d'inspecter les cimetières dont à la charge Aulnay-Perelle et de détecter les irrégularités.

Il joue par la suite un rôle primordial en dénonçant les agissements scandaleux qu'il découvrira et qui conduiront à la perte de celui qui prônait sa toute puissance.

 

En définitive, Pierre Lemaitre signe un ouvrage de qualité qui interpelle et révèle les incohérence d'un pays en pleine reconstruction.

Faits réels et fiction font de ce roman une véritable réussite.

 

Commenter cet article

lasardine 15/01/2014 21:13

très envie de le lire! de plus en plus d'ailleurs!