Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les livres d'Opales

Derrière la haine de Barbara Abel

11 Juin 2012, 00:05am

Publié par Opales

derrierelahaine.jpg4ème de couverture :


D'un côté, il y a Tiphaine et Sylvain ; de l'autre, il y a Laetitia et David.

Deux couples voisins et amis, ayant chacun un enfant du même âge.

Deux couples fusionnels et solidaires qui vivent côté à côte dans une harmonie parfaite. Jusqu'au jour du drame.

Un tragique accident fait voler en éclats leur entente idyllique, et la cloison qui sépare leurs maisons tout comme la haie qui sépare leurs jardins ne seront pas de trop pour les protéger les uns des autres.

 

Désormais, les seuls convives invités à la table des anciens amis s'appellent Culpabilité, Suspicion, Paranoïa et Haine...

 

Derrière la haine est un roman psychologique à glacer les sangs, d'une noirceur implacable.
     

Critique :

 

 Lu en moins de deux jours, ce roman est une belle découverte. C'est un roman inquiétant où tout est décrit avec finesse. Une fois passées les pages qui décrivent des moments simples et positifs du quotidien des deux familles, on cerne que le pire est à venir. C'est sans compter sur la plume de Barbara Abel, qui arrive à nous faire frissonner à mesure que l'on tourne les pages vers un dénouement des plus noirs.

 

Le premier chapitre donne tout de suite le ton puis l'on revient sur les quelques mois qui précèdent pour comprendre ce qui peut amener deux familles à une telle altercation, jusqu'au point de non-retour.

 

Ce livre est bien écrit, riche en rebondissements, ce qui donne toute sa dimension à la noirceur voulue par l'auteur.

 

Au départ le lecteur découvre la vie paisible et le quotidien des deux familles voisines. Elles s'entendent à merveille, leurs enfants Milo et Maxime sont comme des frères, et elles formeraient presque une seule et même famille "recomposée". Personne ne s'imagine que la perfection de leur relation puisse être troublée.

 

"L'amitié est une force dont nul ne peut prétendre pouvoir se passer".

 

 Mais un accident va chambouler leur vie et va faire éclater l'harmonie des deux familles, créant un fossé entre ceux qui jusque-là vivaient une relation quasi fusionnelle. Les personnages vont alors montrer leur vrai visage. De la culpabilité à la compassion, de la rancoeur au déni,  le drame qui va les toucher va les plonger dans une sombre histoire machiavélique.

 

"Tu peux compter sur nous comme si nous avions des liens de sang " Tiphaine

       

Qu'est ce qui se cache derrière la haie qui sépare deux maisons?

Quelle haine ou désir de vengeance peut nourrir un homme envers un voisin ?

 

Il y a dans ce récit quelque chose de dérangeant, une ambiance malsaine et palpable. Un malaise s'installe entre les deux couples. Les soupçons nourris à la suite de cette tragédie deviennent omniprésents.

 

Laetitia perd toute confiance face à un couple qui reprend vie. On comprend ses peurs et inquiétudes et on imagine ce que l'on ferait si l'on se trouvait à sa place.Elle et son mari vont devoir faire face aux troublantes coincidences dont ils vont être la cible. 

 

La famille n'est plus à l'abri et Laetitia murit cette méfiance, tout en se heurtant à l'incompréhension de son mari qui tente de la raisonner. Elle présage le danger pour sa famille et tente tant bien que mal de protéger son fils du monde qui l'entoure.

 

"Un silence hostile s'installa alors, et chacun s'observa avec aversion, amertume, malveillance ou chagrin. Avec méfiance en tout cas.  Un regard dans lequel toute la souffrance des derniers évènements côtoyait le doute et l'appréhension. Un regard qui sonnait le glas d'une amitié déjà moribonde."

 

Barbara Abel réussit une fin fracassante. Jusqu'au dernier moment la situation peut changer. Tout s'accèlère et les dernières pages sont déterminantes, laissant chez le lecteur un sentiment étrange d'effarement. 

Commenter cet article