Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les livres d'Opales

On dirait vraiment le paradis de John Cheever

16 Janvier 2011, 17:49pm

Publié par Opales

9782070337347

Quatrième de couverture :

 

Lemuel Sears mène une vie paisible à Manhattan. Conscient de son vieillissement, il vit dans la crainte de ne plus jamais connaître l'amour. Un jour, il se rend dans la petite ville de Janice pour patiner sur l'étang, et découvre que celui-ci est utilisé comme dépotoir. Révolté, il entame une procédure judicaire pour rendre à Janice son paysage bucolique. Entre politiciens véreux et mafiosi, Lemuel Sears croisera la route de femmes et d'hommes à la recherche, comme lui, d'un peu de beauté.

 

Critique :

 

Je remercie les Editions Folio et Livr@ddict pour ce partenariat.

 

C'est un livre dont j'attendais malheureusement beaucoup plus que ce que j'ai découvert. En effet, j'ai eu beaucoup de mal à le terminer alors qu'il ne fait que 130 pages. J'attendais autre chose au vu du résumé, et je ne peux que dire avoir été déçue à la lecture de ce livre dont je ne connaissais pas l'auteur si ce n'est de nom.

 

L'histoire est confuse, les personnages linéaires et sans profondeur. On écoute Sears, qui intente un procès pour que l'étang de Janice (où il se rend et qui a été transformé en dépotoir) redevienne ce lieu qui accueillait les patineurs l'hiver. Sensé être le fil conducteur du roman cet élément apparaît totalement secondaire au vu de la tournure du récit.

 

Sears va rencontrer des hommes et des femmes et raconter leur histoire. J’ai trouvé tout ça très creux, tant son histoire d'amour, son aventure, sa rencontre avec son psychiatre, ses souvenirs, que la vie des familles alentours... Tout s'emmêle comme jeté en vrac sur quelques pages. J'étais perdue d'un chapitre à un autre et j'ai eu du mal à comprendre véritablement où l'auteur voulait en venir.

 

Le style de l'auteur ne m'a définitivement pas convaincue et j'ai lutté pour terminer ce livre afin de me faire un avis général sur le roman.

 

En définitive je ne pense pas retenter un livre de cet auteur de sitôt après une lecture que je préfère oublier très vite. De toute évidence je suis passée à côté du message véhiculé par l'auteur, de ses ambitions ainsi que du sens profond du texte.

Commenter cet article

furby71 01/02/2011 09:49


euh ..... je pense attendre un peu avant de le lire celui-là !


Candice 18/01/2011 08:32


Le résumé ne m'attirait pas tellement, mais vu ton avis, je ne le note pas...


Opales 18/01/2011 20:56



C'est vrai que je n'ai pas été réceptive donc forcément ma critique s'en ressent. Aprés ce n'est que mon avis et j'ai pu voir des avis positifs, à l'opposé du mien.