Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les livres d'Opales

Ce crétin de prince charmant de Agathe Hochberg

6 Avril 2011, 20:39pm

Publié par Opales

ce crétin de prince charmantRésumé : Une chose est sûre : le chevalier servant n'existe pas ! Beau parleur, mesquin, égoïste, obsédé, irresponsable, voire désespérément immature, le mâle du XXIe siècle pencherait plutôt du côté " odieux crapaud ", avec tout ce qu'il faut de ridicule et de veulerie affichée.
Et ce n'est ni Ariane, jeune Parisienne branchée, mariée " par intérim " à un jeune loup de la finance aussi agaçant qu'absent, ni Justine, charmante célibataire juive new-yorkaise adepte des cuites au saké et névrosée de première, qui vous diront le contraire. La preuve, les innombrables et irrésistibles mails que nos deux trentenaires délaissées - et déchaînées - ont décidé de s'envoyer le temps d'un jeu de massacre transatlantique à la fois acerbe et drolatique...

 

 

Critique : Lors d'un mariage, Ariane rencontre Justine. Tout les oppose : l'une est mariée, l'autre est célibataire, l'une vit en France, l'autre aux USA.  Rien ne présageait qu'elles puissent devenir amie.

Et pourtant, d'un mail pour demander quelques nouvelles leurs conversations deviennent plus profondes, plus sincères, pour se transformer en véritables confidences.

 

Chacune y raconte son quotidien, ses déboires passés, ses inquiétudes d'aujourd'hui. Ces petits mails critiques et plein d'humour sont la base de ce livre puisque l'on apprend à connaitre les deux personnages à travers ces échanges.

Elles-mêmes se découvrent via mail, avant de se décider : Et si on se rencontrait? et si finalement, l'on avait rien à se dire, rien en commun malgré ses mois passés à se découvrir derrière un ordinateur? Parce que finalement, tout comme une histoire d'amour, l'amitié doit se développer, mûrir, et c'est via mail que les deux jeunes femmes vont tisser ce lien.

 

Le ton est léger et agréable, c'est un bon moment de détente même si le style n'est pas forcément très travaillé et l'écriture simple, de celle qu'on utilise dans les mails pour se raconter tout ce qui nous passe par la tête.

 

Le titre est évocateur, les personnages s'extraient des contes de fée et affrontent la réalité où tout n'est pas rose et où les désillusions sont fréquentes. Tous les sujets sont abordés, que ce soit les problèmes de coeur, le travail, l'amitié, la mode... bref de vrais conversations de filles. Derrière ce côté jovial et humouristique, l'auteur transmet quelques messages notamment que la vie est triste finalement quand on est seul.

 

Agathe Hochberg fait partie de ces françaises (Agnès Abecassis, Pénéloppe Bagieu,...)qui avec humour abordent les sujets qui concernent toutes les femmes au même titre que Lauren Weisberger, ou encore Sophie Kinsella pour ne citer qu'elles.

 

 

Commenter cet article

pom' 07/04/2011 07:25


cette lecture remonte à longtemps mais j'en garde un bon souvenir


skorpionnan 06/04/2011 22:38


Rien que le titre est tentant, vais je enfin comprendre quelque chose aux femmes ? non, celui qui écrira ce livre là aura tous les prochains prix Nobel d'office .
En tous les cas ta chronique laisse entrevoir un livre léger et tendre, c'est tentant ...


Opales 07/04/2011 08:15



Je ne sais pas si tu vas comprendre les femmes rien qu'avec ce livre, mais c'est une approche déjà, avant que ne sorte le livre qui mérite le prix nobel à ce titre^^.