Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les livres d'Opales

Nous étions les hommes de Gilles Legardinier

17 Avril 2011, 20:58pm

Publié par Opales

9782265089105Quatrième de couverture :

 

C'est l'une des plus fascinantes énigmes qui soit. Sur notre planète, il existe plus de 1800 espèces de bambous. Chaque fois que l'une d'elles fleurit, tous ses spécimens, où qu'ils se trouvent sur Terre, le font exactement au même moment. Ensuite, l'espèce meurt. Personne ne sait expliquer ce chant du cygne, ni l'empêcher. Aujourd'hui, l'homme va peut-être connaître le même sort. Arrivé lui aussi à son apogée, il risque de disparaître…

 

Dans le plus grand hôpital d'Edimbourg, le docteur Scott Kinross travaille sur la maladie d'Alzheimer. Associé à une jeune généticienne, Jenni Cooper, il a découvert une clé de cette maladie qui progresse de plus en plus vite, frappant des sujets toujours plus nombreux, toujours plus jeunes. Leurs conclusions sont aussi perturbantes qu'effrayantes. Si ce fléau l'emporte, tout ce qui fait de nous des êtres humains disparaîtra. Nous redeviendrons des animaux. C'est le début d'une guerre silencieuse dont Kinross et Cooper ne sont pas les seuls à entrevoir les enjeux. Partout sur la Terre, face à ceux qui veulent contrôler le monde et les vies, l'ultime course contre la montre a commencé...

 

Critique :

 

Avant tout chose la couverture est tout simplement très belle et donne véritablement envie de tourner les pages pour comprendre toute la portée du titre. Elle donne le ton du livre qui pourrait se résumer à ces mots : ne jamais oublier.

 

Avec ce livre Gilles Legardiner s'attaque à la maladie d'Alzheimer et réussit , tout en traitant de ce thème, un récit haletant et captivant.

 

Scott Kinross, médecin et Jenni Cooper généticienne, travaillent sur la maladie d'Alzheimer et font une découverte qui peut permettre de la prévenir et de l'enrayer. Cette découverte s'accompagne alors de la prise de conscience qu'une vague de folie collective déferle sur le monde et touche des personnes de plus en plus jeunes.  Ils vont s'atteler à la découverte du facteur déclenchant ces dysfonctionnements cérébraux qui font perdre toute humanité. 

 

Face à cette incroyable découverte beaucoup d'intérêts sont en jeux. Scott et Jenni vont devoir tout faire pour échapper à cette course à la recherche du profit et protéger leur découverte, pour la sécurité et la survie de l'espèce humaine. Mais la maladie progresse dangereusement et le mystère reste entier quand à la cause de celle-ci.

  

Les personnages de ce roman sont bien décrits, vivants et entiers avec leurs émotions et leur personnalité. Chacun a un rôle, un caractère qui donne un bel ensemble. 

 

A côté des personnages au coeur de l'histoire, on découvre des personnages intéressants, notamment David Hold dans son rôle de garde du corps, qui a un rôle bien présent, ou encore Thomas qui se retrouve aux côtés de Scott alors que rien ne présageait un jour de les réunir. Cette cohésion entre ces personnages tous différents leur donne une véritable crédibilité très agréable pour le lecteur qui rentre très facilement dans l'histoire.

 

 Ce livre allie action et sentiments, l'auteur entraîne le lecteur dans l'aventure,  sans laisser de côté le ressenti de chacun et surtout la trame même de ce livre qui est  le combat contre la maladie qui se propage.

 

Les chapitres sont entraînants, le dénouement est recherché même s'il est parfois perceptible.

 

Si la fin ne m'a pas totalement surprise puisque quelques éléments m'ont orientée vers une partie du  dénouement final, je me suis laissée guidée par l'auteur dans une aventure frémissante et touchante.

 

 Le livre est beau, car au-delà de la lecture comme un simple divertissement, on retrouve la volonté de l'auteur de nous transmettre un message, son message, et notamment cette peur rationnelle de perdre tous ses souvenirs, de se retrouver privé de toute son humanité. C'est le combat contre l'oubli de ce que l'on est ou ce que l'on a pu être..

 

"Quelque chose en elle a réussi à réveiller une étincelle d'humanité au fond de ce jeune homme. Devant ce mystère, il faut envisager le pouvoir des sentiments,  y compris face à la maladie."

Commenter cet article

Yoichi 22/05/2011 17:35


Très bon livre et très bonne critique.

J'ai adoré me plonger dans la lecture de ce livre.
Au delà de l'histoire qui est véritablement passionnante et un soupçon de suspense parfaitement dosé, ce qui m'a saisi c'est sa potentielle réalité. Le livre est parfaitement ancré dans son époque
avec la maladie d'Alzheimer et la description de ce mal qui atteint et tue chaque jour de plus en plus de personnes, sans armes ni violence. On découvre également le monde des brevets et des
guerres secrètes que se livrent les industries pharmaceutiques.
Un pur régal, à lire d'urgence avant d'oublier de le lire ;) !!